Version PDF

Contraception

18 oct 2007

Contraception d’urgence

Dr Julie Perrot
Plusieurs communications ont concerné la contraception d’urgence. Des auteurs néerlandais ont notamment fait point sur cette méthode d’urgence de plus en plus utilisée aux Pays-Bas.
Les Dr Picavet et coll. (Rutgers Nisso Group, Utrecht) se sont intéressés aux utilisatrices de la contraception d’urgence, et ont débuté leur communication par cette constatation : « les ventes de contraceptifs d’urgence ont augmenté aux Pays-Bas de près de 100 % depuis janvier 2005 , date depuis laquelle ces contraceptifs peuvent être délivrés sans prescription. » Il se sont attachés, via une enquête menée sur Internet, à préciser les caractéristiques démographiques des femmes achetant ces contraceptifs, les raisons ayant motivé le recours à cette contraception, l’évaluation par ces femmes de l’utilisation de la contraception d’urgence, et leurs préoccupations. L’enquête, via Internet, a porté sur 380 femmes ayant acheté des contraceptifs d’urgence. Pour 56 % de ces femmes, c’est l’échec de la contraception en cours qui a motivé l’achat. Pour un tiers environ des femmes ayant participé à l’enquête, c’est l’absence de contraception qui était en cause, tandis que, dans 4 % des cas, le contraceptif d’urgence a été utilisé sans nécessité, et dans 6 % des cas pour un possible usage futur. Comparées aux femmes ayant eu recours à une IVG, les utilisatrices de la contraception d’urgence étaient plus souvent blanches, avaient un niveau d’éduction plus élevé, étaient plus souvent engagées dans une relation de longue durée, et utilisaient plus volontiers une contraception. L’évaluation, qualitative, laisse apparaître l’incertitude quant à l’efficacité de la contraception d’urgence, l’inquiétude vis-à-vis des effets secondaires, notamment la survenue de saignements irréguliers.   Selon cette enquête, l’échec de la contraception représente la première cause de recours à la contraception d’urgence.Quant à l’utilisation sans nécessité de la contraception d’urgence, elle met l’accent, selon les auteurs, sur l’importance de renforcer l’éducation.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité