Version PDF

Ménopause

09 déc 2008

Pas d’augmentation du risque d’événement thromboembolique veineux avec les estrogènes transdermiques

Dr D.Zarca
Une métaanalyse de 8 études d’observation chez les femmes suivant un traitement de la ménopause a montré que seuls les estrogènes administrés par voie orale augmentent le risque de thromboembolie veineuse par un facteur 2 à 3.
  Ce risque est maximal pendant la première année de traitement. Le risque est équivalent avec ou sans traitement progestatif. Ces résultats sont confirmés par 9 études randomisées, bien que le risque lié aux formes transdermiques soit impossible à évaluer en l’absence d’essai randomisé. En pratique, cela signifie que le risque sous estrogène par voie orale passe de 1 à 2,5 événements pour 1 000 femmes traitées chaque année. Il serait également influencé par l’existence d’un surpoids ou d’une obésité.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité