Version PDF

Ménopause

18 aoû 2011

Ménopause précoce et mortalité

Dr Viola Polena
Une revue systématique a tenté d’évaluer les associations de la ménopause précoce naturelle d’une part, et de la ménopause chirurgicale d’autre part, avec 3 types de mortalité : la mortalité toutes causes confondues, la mortalité due aux cancers et la mortalité due aux maladies cardiovasculaires. Une recherche électronique a été effectuée sur les bases de données Medline et Embase pour identifier les études éligibles pour cette revue systématique. Une grille standardisée a été utilisée pour le recueil de données. Dix sept articles couvrant 14 études de cohorte ont été retenues pour l’analyse. Des grandes variations ont été observées quant à la mesure de l’exposition, au nombre de participants et de décès et à la durée de suivi. Ces variations interdisaient de synthétiser les résultats par une méta-analyse.
Concernant la ménopause naturelle précoce : - une augmentation du risque de mortalité toutes causes confondues est mise en évidence dans 8 études, une diminution de ce risque dans une étude et aucune différence dans une étude également ; - une augmentation du risque de mortalité due aux cancers est retrouvée dans 3 études et une diminution de ce risque dans 2 études. - une augmentation du risque de mortalité due aux maladies cardiovasculaires est retrouvée dans 3 études.   Concernant la ménopause chirurgicale : - une augmentation du risque de mortalité toutes causes confondues est retrouvée dans 4 études et une diminution dans une étude ; - une augmentation du risque de mortalité due aux cancers est mise en évidence dans 2 études ; - une diminution de la mortalité due aux maladies cardiovasculaires est rapportée dans 2 études et une étude a montré une augmentation de ce risque. En conclusion, les résultats de cette revue systématique suggèrent que la ménopause précoce naturelle est un facteur de risque pour l’ensemble des décès et pour le sous-ensemble des décès dus aux maladies cardiovasculaires. Mais son association avec la mortalité due aux cancers n’est pas claire. Par contre, la ménopause chirurgicale augmenterait l’ensemble des décès et la mortalité due aux cancers mais elle ne représenterait pas un facteur de risque de mortalité due aux maladies cardiovasculaires.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité