Version PDF

Ménopause

18 aoû 2011

Le surpoids favorise-t-il les bouffées de chaleur de la femme ménopausée ?

Dr Viola Polena
Les bouffées de chaleurs sont des symptômes de la femme ménopausée fréquents. Il est probable que des facteurs tels que le tabagisme ou l’obésité soient associés à la sévérité et à la fréquence des bouffées de chaleurs.
Une revue systématique et une méta-analyse ont tenté d’approfondir cette question en recherchant une association éventuelle entre l’indice de masse corporelles (IMC) et les symptômes vaso-moteurs de la femme ménopausée. Une recherche bibliographique a été effectuée sur les bases de données suivantes : Cochrane, Medline, EBESCO et Google Scholar. Le recueil de données a été réalisé par quatre reviewers indépendants en utilisant une grille standardisée. Ont été incluses seize études qui évaluent la relation entre l’IMC et les symptômes vasomoteurs. Seules quatre études ont été éligibles pour la méta-analyse. Le nombre total des femmes incluses dans cette analyse était de 5 464, et 51 % d’entre elles présentaient un IMC égal ou supérieur à 25 kg/m2. Les résultats montrent qu’un tel IMC représente un facteur de risque de symptômes vasomoteurs (odds ratio [OR] = 1,31 ; intervalle de confiance à 95 % de 1,15 à 1,50). En conclusion, les résultats de cette méta-analyse montrent que le surpoids et l’obésité sont associés à des symptômes vasomoteurs plus fréquents, et notamment aux bouffées de chaleur.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité