Version PDF

Imagerie

27 mai 2008

Le PET scan pour évaluer la réponse au traitement dans les cancers du col utérin

Contrairement aux précédentes études rétrospectives ayant évalué l’intérêt du PET scan au F-18 FDG dans le traitement des cancers du col, il s’agit ici d’une étude prospective, dans laquelle 92 femmes traitées par radiothérapie, brachythérapie et chimiothérapie ont eu un PET scan 2 à 4 mois après le fin du traitement.

Les principaux critères d’évaluation étaient la réponse métabolique, la survie sans progression et la survie spécifique. Une réponse métabolique complète, partielle et une progression ont été observées en PET scan chez 70 %, 16 % et 13 % des patientes, respectivement, qui correspondent à des taux de survie à 3 ans de 78 %, 33 % et 0 %, respectivement. En analyse multivariée, le risque de récidives fondé sur les résultats du PET scan, montrant une progression, a été calculé à 32,57 ; en cas de réponse partielle, le risque est de 6,30, ces deux valeurs étant davantage prédictives du pronostic que le statut ganglionnaire.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité