Version PDF

Utérus

14 juin 2009

L’endométrite et la faible contractilité rétrograde de l’utérus

Dr Roseline Péluchon
L’utérus n’est pas inerte durant les différentes phases du cycle menstruel, il est le siège de contractions cycliques qui ont sans doute un rôle à jouer dans le processus de fécondation. Le développement de l’échographie et les techniques d’analyses d’images assistées par ordinateur ont permis, non seulement de visualiser la contractilité de la partie sous-endométriale du myomètre, mais aussi de constater que le rythme de ces mouvements péristaltiques est variable au cours du cycle.
En effet, il augmente en phase folliculaire, avec un pic en période ovulatoire, puis diminue en phase post-ovulatoire et disparaît presque totalement en milieu de phase lutéale. Nombreux sont ceux qui pensent que cette contractilité joue certainement un rôle dans la fertilité. Les contractions rétrogrades de milieu de cycle favoriseraient la remontée des spermatozoïdes vers les trompes tandis que la diminution progressive des contractions permettrait ensuite à l’embryon de se positionner dans l’utérus et enfin de s’y implanter une fois les contractions apaisées. Une équipe italienne a étudié la contractilité utérine de 41 patientes nullipares, âgées de 32,4 +/-4,5 ans, atteintes d’endométrite chronique selon des critères hystéroscopiques et histologiques. Le type des contractions et leur fréquence étaient notés en phase péri-ovulatoire et comparés à ceux de 35 patientes de la même classe d’âge, indemnes d’endométrite. Et les conclusions sont édifiantes : les contractions rétrogrades sont présentes chez 33,8 % des patientes atteintes d’endométrite, versus 88,9 % des patientes en bonne santé. De plus, la fréquence des contractions est plus élevée chez ces dernières, 2,45 contractions/mn versus 2 contractions/mn chez les patientes avec endométrite. Les auteurs constatent ces différences de type et de fréquence de la contractilité utérine en phase péri-ovulatoire, mais n’en tirent cependant aucune conclusion formelle.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité