Version PDF

Utérus

06 sep 2011

Endométriose : un retentissement physique et psycho-social important

Dr Julie Perrot
Des auteurs néerlandais, belges et britanniques ont porté leur attention sur le retentissement physique, psycho-social, et le bien-être, de l’endométriose.
Ils ont analysé rétrospectivement, au sein d’une vaste étude multicentrique internationale, les données intéressant 987 femmes ayant consulté pour endométriose et répondu à un questionnaire précisant les symptômes et la qualité de vie. Les scores au SF-36v2* ont été comparés à ceux de 1 742 femmes en population générale.    Des douleurs et des soucis de fertilité L’âge moyen des femmes atteintes d’endométriose était de 36 ans, l’âge au diagnostic de 30 ans, le nombre moyen d’interventions chirurgicales subies de 2,3 (0-16). Parmi les 987 femmes, 59 % ont déclaré avoir eu, au cours des 3 derniers mois, des dysménorrhées, 56 % des dyspareunies, 61 % des douleurs pelviennes hors règles et/ou rapports sexuels. Des problèmes de fertilité ont été rapportés par 44 % des femmes.   Un retentissement sévère Chez 51 % des femmes, l’endométriose a eu un impact négatif sur la vie professionnelle, et 24 % ont été amenées à réduire leur temps de travail. Chez 53 %, l’endométriose a bouleversé la vie relationnelle, avec le partenaire notamment (32 %), et mené dans 10 % des cas à la rupture du couple. Au SF-36v2, les scores de qualité de vie étaient réduits en comparaison de ceux observés en population générale. Les baisses les plus marquées portaient sur les scores de vitalité, ceux de vie et relation avec les autres, d’état de santé général perçu, de santé psychique, de limitations dues à l’état affectif. Ainsi, malgré une prise en charge spécialisée, la majorité des femmes atteintes d’endométriose souffrent du retentissement physique et psycho-social de leur maladie, que les auteurs qualifient de véritable maladie chronique. * SF-36v2 : Short Form 36 Health Survey version 2.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité