Version PDF

Sexologie

22 sep 2013

Les conditions de l’amour

Philippe BRENOT, Psychiatre, Directeur des enseignements de Sexologie et Sexualité Humaine à l’université Paris Descartes
L’amour des humains connaît quelques conditions pour pouvoir être vécu sans difficulté ; tout d’abord, des conditions de nature qui tiennent aux caractéristiques de l’espèce, puis ce sont des codes culturels qui organisent les comportements de séduction, enfin l’histoire personnelle qui colore l’amour du vécu individuel.
  Conditions de nature En milieu naturel, l’accouplement est l’un des moments les plus sensibles, voire fragiles, des espèces animales. C’est la raison pour laquelle ils sont peu fréquents et toujours extrêmement courts. Il faut pour cela que la femelle soit en chaleur et que la maturité des mâles soit synchronisée avec cette période de fécondité. Si aucun prédateur n’est décelé, si aucun danger n’est pressenti, les approches peuvent alors avoir lieu, le mâle et la femelle testant tout d’abord la réceptivité du partenaire pour un accouplement qui, chez la plupart des mammifères, ne durera que quelques secondes, rarement plus d’une minute, car le couple ainsi occupé est une proie facile pour un prédateur.   Conditions de culture À l’opposé des accouplements du monde animal qui se font au vu et au su de tous (il ne faut pas oublier que cela sert à l’apprentissage en raison de la notion de modèle), l’amour des humains se fait toujours en aparté, c’est-à-dire en retrait du domaine public. Ce retrait impose une part des conditions de l’amour : la tranquillité, l’intimité et parfois la tendresse et l’émotion. Tout en rappelant les impératifs de notre nature animale, nous pouvons dire que l’amour des humains ne peut tout d’abord se réaliser qu’en l’absence de prédateur, de danger, de peur, d’angoisse, d’anxiété, de soucis, de stress…, ce dont souffrent la plupart de nos patients qui ont des difficultés à vivre leur sexualité. Des conditions personnelles seront ensuite requises, notamment en raison des représentations que nous nous faisons de ce moment intime et de son lien par exemple avec les sentiments. S’il est vrai que la plupart des hommes peuvent agir leur sexualité avec peu de conditions et sans contrainte, la majorité des femmes ont besoin, outre le cadre de tranquillité dont nous venons de parler, de conditions amoureuses qui permettent l’accès au désir puis à la montée de l’excitation. « J’aime faire l’amour, témoigne Sophie, c’est à la fois un plaisir sensoriel, un partage, mais ce n’est pas toujours possible. Il faut que je sois bien dans ma tête et bien dans mon corps et que nous soyons dans un climat d’entente et de partage. Mon mari a beaucoup de mal à comprendre ça. Pour lui, même si on s’est disputé quelque temps auparavant, ça n’a pas d’importance. Moi, je ne peux pas. C’est la douceur de notre relation qui me permet d’entrer dans ce moment si particulier que j’appelle l’amour. »   Conditions de l’amour Les conditions de l’amour sont, la plupart du temps, en cause dans les difficultés sexuelles ce qui nous permet de dire à nos patientes, lorsqu’elles viennent nous voir pour parler de leurs problèmes intimes : « Vous avez des difficultés à vivre votre intimité sexuelle, il faut comprendre que c’est normal, car les conditions de l’amour ne sont pas réunies. Nous allons y réfléchir, tenter de comprendre quelles sont pour vous les conditions de l’amour et certainement alors dépasser vos difficultés ». Cette phrase, très simple et réparatrice, dédramatise le trouble sexuel en rappelant la notion de normalité et signifiant ainsi que la plupart des difficultés sexuelles ne sont pas de l’ordre de la pathologie. Cette réassurance, c’est ce que vous pouvez faire avec vos patientes en difficultés intimes qui vous demandent de l’aide : comprendre pour chaque femme les conditions qui président à son intimité et lui permettre d’y parvenir.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité