Version PDF

Imagerie

19 juin 2019

La coupe frontale est indispensable en échographie gynécologique

J-M. LEVAILLANT1, T. VERNET2, P. CAPMAS3 1. CEFFE Créteil – HPAB Nogent-sur-Marne 2. CEFFE Créteil 3. Hôpital Kremlin-Bicêtre - Le Kremlin-Bicêtre

Exemples de 3 situations :

- en urgence dans la grossesse extra-utérine
- en diagnostic pour les malformations congénitales, les myomes, les Essures
- en complément du 2D : exemple de l’endométriose

Utérus normal en échographie 2D, 3D et hystérosonographie (figures 1 et 2) L’important est de différencier la grossesse interstitielle de la grossesse angulaire (figures 3 à 14)   La grossesse extra-utérine s’examine en coupes para sagittales et en coupe axiales. La coupe frontale n’est pas indispensable. La grossesse angulaire peut être diagnostiquée faussement comme une grossesse interstitielle dans la coupe sagittale et axiale. La grossesse angulaire est prise en charge comme une grossesse normale. La grossesse interstitielle est une urgence chirurgicale. La coupe frontale, indispensable pour préciser la position d’un DIU (figure 15). La coupe frontale pour préciser l’anomalie morphologique de l’utérus (figures 16 et 17) La coupe frontale pour préciser la position exacte d’un myome (figure 18) La coupe frontale : complément de la 2D dans le diagnostic des lésions pelviennes (figure 19)  

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

Articles sur le même thème

  •  
  • 1 sur 11
  • >
publicité
publicité