Version PDF

Le THS par voie orale est bien associé à un risque d’accident thromboembolique veineux

Vinogradova Y et coll. BMJ 2019 ; 364 : k4810.

Une équipe du Royaume-Uni a colligé les résultats de deux études cas-témoins, incluant plus de 80 000 participantes, chez qui a été porté un diagnostic d’accident thromboembolique veineux entre 1998 et 2017, qui ont été appariées à plus de 391 000 témoins. Au total, 5 795 patientes (7,2 %) et 21...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

07 fév 2019