Version PDF

Absence de facteur masculin d’infécondité : pas de bénéfice supplémentaire de l’ICS sur la FIV

Li Z et coll. Human Reproduction 2018 ; 33 : 1322-30.

Une étude rétrospective d’une cohorte de femmes traitées par fécondation in vitro (FIV) ou injection intracytoplasmique de spermatozoïde intraconjugales (ICSI) a eu pour objectif de comparer les taux de naissances vivantes. Les taux de fécondation ovocytaire étaient plus élevés en ICSI (69,9 %) qu’...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

10 jan 2019