Version PDF

Mieux vivre la phase de latence par l’amélioration de l’éducation à l’accouchement

Beake S et coll. Midwifery 2018 ; 57 : e69-84.

Une revue systématique de 21 publications s’est intéressée à l’opinion des patientes, de leurs accompagnants et des professionnelles de santé concernées quant à ce qui pourrait aider à mieux vivre la phase de latence de l’accouchement. Les femmes peuvent appeler une sage-femme référente pour s’...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

09 mar 2018