Version PDF

Contraception

15 juin 2006

Société Européenne de Contraception. La pilule ou l'anneau ?

Dr Jean-Michel Brideron
Istanbul - 9e congrès de la SEC. On assiste, depuis quelques années, à un renouveau de la contraception hormonale avec mise à disposition de nouvelles galéniques. C'est ainsi que, depuis peu, il est possible d'utiliser une contraception hormonale combinée oestro-progestative présentée sous forme d'un anneau en plastique souple de 54 mm de diamètre à placer au fond du vagin pendant 3 semaines.
La pilule combinée classique et l'anneau vaginal, ou Nuvaring, sont deux formes comparables de contraceptions partageant le même mode d'action et soumis aux mêmes contre-indications. Il existe néanmoins quelques différences qu'a cherchées à mettre en évidence Roumen F. avec l'analyse des 16 essais comparatifs randomisés publiés. Il y est montré que l'exposition systémique à l'éthinyl-estradiol est 50 % moindre avec le Nuvaring qu'avec la pilule, associée à un blocage ovarien moins prononcé. L'efficacité contraceptive reste cependant excellente et identique avec les deux techniques qui n'induisent aucune modification du métabolisme glucidique, surrénalien, thyroïdien ainsi que du poids et de la pression artérielle. Le Nuvaring apporte un contrôle du cycle de meilleure qualité avec une très bonne compliance comme pour la pilule. La fréquence des effets secondaires reste comparable entre les deux galéniques aussi bien pour les mastodynies que les céphalées et les nausées. Le taux d'interruption est plus élevé avec l'anneau essentiellement à cause de phénomène d'intolérance locale sous la forme d'une majoration de la sensation d'humidité vaginale et d'expulsion de l'anneau chez 10 % des femmes. L'activité sexuelle apparaît plus fortement majorée chez les utilisatrices du Nuvaring qui, par ailleurs, n'interfère pas avec le rapport sexuel dans la plupart des cas. L'anneau contraceptif vaginal présente une efficacité comparable à celle de la pilule tout en diminuant l'exposition systémique à l'éthinyl-oestradiol et en améliorant le contrôle du cycle. Par contre, il induit plus d'effets secondaires vaginaux.

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

publicité
publicité