Version PDF

SOPK : l'initiation précoce du traitement antigénique améliore la fécondité

Elenis E et coll. Human Reproduction 2021. Publication avancée en ligne. doi:10.1093/humrep/deaa357

Une étude suédoise, élaborée à partir des registres nationaux, a inclus 15 106 femmes atteintes d'un syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) et 73 786 femmes témoins afin d'évaluer si la précocité du traitement anti-androgénique (avant l'âge de 18 ans) chez les adolescentes atteintes d'un SOPK...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

15 fév 2021