Version PDF

Dépression post-natale : utiliser l'EPDS à son efficacité maximum

Levis B et coll. BMJ 2020 ; 371 : m4022. doi.org/10.1136/bmj.m4022

Une équipe canadienne a réalisé une nouvelle métaanalyse, incluant 56 études et plus de 15 500 patientes afin d’évaluer les performances de l’échelle de dépression d’Edinburgh (EPDS) pour le dépistage de la dépression majeure chez la femme enceinte et en période postnatale. La valeur-seuil de 11 et...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

19 jan 2021