Version PDF

Approche « dépister et traiter » : un surtraitement inévitable mais bénéfique

Banerjee B et coll. Asian Pac J Cancer Prev 2020 ; 21(5) : 1391-8.

Cette étude menée en Inde a inclus 286 patientes dont le test à l’acide acétique était positif pour le dépistage du cancer du col utérin qui ont été traitées pour les unes (n = 150) par cryothérapie, et pour les autres (n = 136) par ablation thermique. Dans le cadre de l’étude, une colposcopie et...

Attention, pour des raisons réglementaires ce site est réservé aux professionnels de santé.

pour voir la suite, inscrivez-vous gratuitement.

Si vous êtes déjà inscrit,
connectez vous :

Si vous n'êtes pas encore inscrit au site,
inscrivez-vous gratuitement :

10 juil 2020