Recherche

Plus de critères

528 résultat(s) trouvé(s)

INFERTILITé

Indications des cœlioscopies de second look

Publié le 27/10/2014

A. VOULGAROPOULOS, C. YAZBECK, M. KOSKAS, Hôpital Bichat, Paris

L’effet délétère des adhérences sur la fertilité des patientes est connu, et si la chirurgie de l’infertilité peut en être pourvoyeuse, le bénéfice d’une chirurgie de « second look » systématique...

Lire la suite

INFERTILITé

Mécanismes de l’aménorrhée au cours des hyperprolactinémies : conséquences thérapeutiques

Publié le 27/10/2014

N. BINART*,**, C. SONIGO*,**, J. YOUNG*,**,***/*Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) U693, Le Kremlin-Bicêtre/**Université Paris-Sud, faculté de médecine Paris-Sud, Unité mixte de recherche (UMR)-S693, Le Kremlin-Bicêtre/***Service d’endocrinologie et des maladies de la reproducion, CHU Le Kremlin-Bicêtre

Grâce à un modèle de souris reproduisant l’hyperprolactinémie, nous avons démontré que la prolactine inhibe la sécrétion de neurones situés en amont des neurones à GnRH, essentiels à leur fonctionnement. Ces neurones...

Lire la suite

GYNéCOLOGIE GéNéRALE

Ecoulement mamelonnaire : prise en charge

Publié le 26/09/2014

M. BOISSERIE-LACROIX, Unité de Radio-Sénologie, Institut Bergonié, Bordeaux

L’écoulement mamelonnaire se rencontre chez 3 à 10 % des femmes qui consultent pour une anomalie. La cause est le plus souvent bénigne (papillome). La probabilité de cancer augmente quand l’écoulement est clair, ou hématique, ou associé...

Lire la suite

INFERTILITé

Les modèles prédictifs de grossesse spontanée

Publié le 27/10/2014

J. BANCQUART, Centre hospitalier de Saint-­Nazaire, CHU de Nantes

Une des difficultés pour le médecin de la reproduction est de déterminer le moment le plus opportun pour traiter un couple en désir de grossesse. Il ne faut évidemment pas entraîner de perte de chance en repoussant une prise en charge qui laisserait par...

Lire la suite

ENDOCRINOLOGIE

SOPK et hyperprolactinémie : coïncidence ou lien physiopathologique

Publié le 26/09/2014

H. BRY‐GAUILLARD, Centre hospitalier intercommunal de Créteil ; Centre hospitalier du Kremlin­-Bicêtre

Le SOPK et l’hyperprolactinémie sont deux causes fréquentes d’anovulation, ce qui explique que le clinicien est confronté dans sa pratique clinique courante à l’association des deux. Le tableau de SOPK ne dispense pas de la recherche étiologique...

Lire la suite

CHIRURGIE

L’imagerie du sein après chirurgie plastique

Publié le 23/06/2014

R. KHAYAT, P. ADRAÏ, Imagerie Paris La Défense, Institut Curie, Villejuif, Hôpital René­ Hugunenin, Saint-­Cloud

Depuis les premières mastectomies radicales réalisées par Halsted à la fin du XIXe siècle, aux dernières techniques de tumorectomies avec oncoplastie, la chirurgie reconstructrice et plastique du sein s’est intégrée progressivement dans...

Lire la suite

RECOMMANDATIONS ET ATTITUDE PRATIQUE

Pertubateurs endocriniens et fertilité féminine

Publié le 16/06/2014

C. COTINOT UMR 1198, Biologie du développement et reproduction, INRA, Jouy-en-Josas

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques exogènes présentes dans notre environnement, capables d’altérer le foncionnement de muliples organes, entraînant ainsi des effets nocifs à long terme sur la santé et la reproduction des...

Lire la suite

OBSTéTRIQUE

Myomectomie : apport de la robotique

Publié le 23/05/2014

M. CARBONNEL, J.‐M. AYOUBI, Hôpital Foch, Suresnes

La cœlioscopie a révolutionné la chirurgie, permettant d’accéder à une technique mini‐invasive avec de meilleures suites postopératoires. Elle présente cependant des limites techniques. La chirurgie robotique permet de pallier les principales...

Lire la suite

CHIRURGIE

Apport de l’IRM dans le bilan préopératoire des prolapsus pelviens

Publié le 23/05/2014

C. BORDONNE, Radiologue, Paris

L’IRM dynamique du plancher pelvien (ou déféco-IRM) dans le bilan préopératoire des troubles de la staique du plancher pelvien est un examen simple, rapide, non irradiant et aussi performant que la colpocystorectographie (CPR).  En raison de leur...

Lire la suite

CHIRURGIE

Dyspareunie orificielle : quelle est la place de la chirurgie ?

Publié le 26/09/2014

S. BERVILLE-LEVY, Paris

La dyspareunie orificielle est un symptôme psychosomatique par excellence. S’il y a parfois une origine psychologique, il y a en tout cas toujours des conséquences psychologiques et conjugales. L’écoute doit être empathique et attentive. L’analyse des...

Lire la suite

Publicité

Journal

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PRATIQUE
Numéro 1 en audience
auprès des gynécologues médicaux et obstétriciens libéraux
Enquête CESSIM
Printemps 2014
Contact Abonnement en ligne

Publicité