Article du journal gynecologie pratique
Imprimer PDF Envoyer à un confrère

Obstétrique

SANTÉ PUBLIQUE : Évaluation du coût de prise en charge d’une rupture prématurée des membranes

Publié le 6 Juin 2012

L. BOUBLI*, P. CHIARELLI**, S. TARDIEU*** - *Service de gynécologie obstétrique - hôpital Nord, Marseille; **Société MEDISTAT - Courbevoie; ***Département d’information médicale - hôpital de la Conception, Marseille

La rupture des membranes avant le début du travail est une éventualité fréquente en obstétrique (5 à 10 % des grossesses)(1). Susceptible de déboucher sur de graves complications pour le fœtus et la future mère, elle nécessite d’être rapidement reconnue et prise en charge(2,3). La rupture des membranes peut se manifester sous des formes particulièrement frustes, difficilement identifiables par la seule clinique. L’incidence élevée de faux négatifs lors d’un examen au spéculum(4) justifie, dans ce cas, le recours à des tests diagnostiques.
Connectez-vous ci-dessous pour pouvoir lire cet article.

 

VOUS ÊTES DÉJÀ INSCRIT SUR LE SITE :

 

VOUS NÊTES PAS ENCORE INSCRIT,
CRÉEZ VOTRE COMPTE :

Publicité

Thematique
Agenda
Journal

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PRATIQUE
Numéro 1 en audience
auprès des gynécologues médicaux et obstétriciens libéraux
Enquête CESSIM
Printemps 2014
Contact Abonnement en ligne

Publicité