Publicité

Attention, pour des raisons réglementaires, ce site est réservé aux professionnels de santé.

Merci de vous identifier avant d'accéder aux rubriques de votre choix.


Pour tout renseignement relatif à votre inscription, contactez-nous par mail (info@len-medical.fr) ou par téléphone : 01 47 55 31 31

Une fois votre identification effectuée, vous disposerez d'un "identifiant" personnel et d'un mot de passe qui vous permettront d'accéder définitivement aux rubriques du site.

Vous êtes déjà inscrit au site,
Merci de saisir votre identifiant et votre mot de passe :

VOUS ÊTES DÉJÀ INSCRIT SUR LE SITE :

ATTENTION : Il est indispensable, pour vous identifier, que votre navigateur (Internet Explorer ou Mozilla Firefox) soit réglé en niveau 'moyen' dans les paramètres de sécurité et qu'il accepte les cookies.

Vous n'êtes pas encore inscrit au site,
Merci de compléter le formulaire ci-dessous.
3 + 1 =
Résolvez cette équation mathématique simple et entrez le résultat. Ex.: pour 1+3, entrez 4.
J'accepte de recevoir sur mon adresse e-mail des informations provenant du L.E.N. Médical.
Je certifie exacts et sincères les renseignements ci-dessus.
Si vous êtes inscrit au Conseil de l'Ordre, votre numéro d'inscription suffit.
Si vous êtes pas inscrit au Conseil de l'Ordre adressez-nous par fax, par la poste ou par e-mail tout document justificatif de votre qualité de professionnel de santé (carte d'étudiant, licence de remplacement, photocopie de carte professionnelle, de diplôme, ordonnance barrée, etc...).

* : Champs obligatoires
Publicité
Breves
  • Des revenus en hausse pour les libéraux

    Les bénéfices non commerciaux des médecins libéraux ont progressé de 2,7 % entre 2013 et 2014, après une hausse de 0,9 % en 2013. Les spécialistes connaissent une augmentation de 3,1 %, contre 2,2 % pour les généralistes. Le secteur II est plus « avantagé » ainsi que certaines spécialités, tandis que d’autres accusent de fortes baisses.

  • Tout savoir sur les médicaments : simple comme un coup de fil

    Déployé dans désormais 4 régions, Médicaments Info Services, voulu par les pouvoirs publics, est une ligne d’écoute qui a pour vocation de répondre à toutes les questions sur le bon usage des médicaments. Ce réseau accessible du lundi au vendredi de 9h à 18h est géré par des pharmaciens.

  • Il va y avoir du sport !

    Un programme destiné à promouvoir l’activité physique a été présenté fin avril par l’AP-HP. Il s’appuie sur une plate-forme animée avec le soutien du Groupement de coopération sanitaire de médecine du sport. L’opération suppose également de proposer aux médecins une aide à la prescription d’activités sportives.

  • L’allaitement toujours pas en odeur de sainteté en France

    Avec 65 % d’enfants allaités à la naissance, selon de récentes données de la DREES, la France connaît toujours l’un des plus faibles taux d’Europe. Le sevrage est en outre rapide : après 5 semaines, 45 % des enfants sont encore nourris au sein et ils ne sont plus que 18,5 % à l’âge de 6 mois.

  • Questionnaire de satisfaction dans les hôpitaux : la HAS insatisfaite !

    Seules 50 000 personnes ont participé depuis septembre 2015 au programme de la Haute Autorité de santé évaluant la satisfaction des patients dans les hôpitaux. Trop peu pour que l’indicateur e-Satis soit jugé pertinent. Aussi, la HAS lance une piqûre de rappel dans l’espoir de publier des résultats significatifs en décembre.

  • L’Assurance maladie sort son appli !

    L’Assurance maladie propose un « Annuaire santé » via une application mobile qui permet de rechercher des professionnels de santé et des établissements en fonction de différents critères, tels que la localisation et la spécialité. Des informations sur les tarifs, éventuels dépassements, horaires et acceptation de la carte Vitale sont également délivrées.

  • Que pensez-vous du Big Data dans le domaine de la santé ?

    Jusqu’au 20 juin, les Français sont invités à exprimer leurs réflexions et interrogations quant à la mise en place d’un système national des données de santé, prévue par la loi de Santé. Le site « faire-simple.gouv.fr » recueillera les observations des internautes, qui doivent éclairer un groupe de réflexion mis en place en septembre 2015.

  • Hausse de 7,1 % de la ROSP en 2015

    Les médecins ont touché en moyenne 4 514 € de prime au titre de la Rémunération sur objectif de santé publique en 2015 et désormais 68,3 % des objectifs sont globalement atteints, contre 52,9 % en 2012. Cependant, plusieurs syndicats souhaitent l’abandon de ce dispositif, dont la pertinence médicale est discutée et qui favorise le blocage du tarif des actes.

Agenda
Journal

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE PRATIQUE
Numéro 1 en audience
auprès des gynécologues médicaux et obstétriciens libéraux
Enquête CESSIM
Printemps 2014
Contact Abonnement en ligne

Publicité